Foire aux questions

 

Quelle est la formation requise pour devenir acupuncteur ?

Une formation rigoureuse et contingentée reconnue par le Ministère de l’Éducation est offerte dans un seul établissement au Québec; le Collège de Rosemont. Donnée sur 3 années d’études théorique et pratique, elle inclut autant le volet médecine occidentale qu’orientale. En dernière année, 480 heures de stage clinique sont exigées et inclus, pour ma part, un stage en suivi de grossesse et accouchement à l’hôpital Lasalle.

Peut-il y avoir transmission de maladie ?

Le risque de transmission de maladie est nul puisque nous utilisons des aiguilles d’acupuncture stériles à usage unique telles que la loi nous l’exige. De plus, contrairement aux seringues médicales, elles sont pleines c’est-à-dire qu’aucune substance n’est injectée dans l’organisme.

Peut-il y avoir des effets secondaires ?

L’acupuncture produit peu ou pas d’effets secondaires. Ceci a été confirmé en 1997 dans un rapport de la « National Institutes of Health ». Ces effets, bien qu’occasionnels et posant rarement un problème chez le patient, sont : petites ecchymoses et possible courbatures si le traitement vise un relâchement musculaire.

Le traitement est-il douloureux ?

Les aiguilles d’acupuncture sont minces comme 2-3 cheveux. Rien à voir avec des seringues médicales. De façon générale, les patients décrivent la sensation ressentie comme nulle ou telle une petite piqure de moustique pour une fraction de seconde.

Faut-il y croire pour obtenir des résultats ?

Nul besoin de croire à l’acupuncture afin d’obtenir des résultats. Avant même de devenir acupuncteure, j’étais moi-même très sceptique lorsque j’ai consulté les premières fois. N’oublions pas que l’acupuncture est efficace même chez les jeunes enfants et les animaux.

Le coût des traitements est-il remboursable ?

Les traitements d’acupuncture ne sont pas couverts par le régime d’assurance maladie. Toutefois, plusieurs compagnies d’assurances privées, la C.S.S.T. ainsi que la S.A.A.Q. remboursent une partie du coût des traitements. De plus, l’acupuncture est un service pouvant être inclus dans les frais médicaux déductibles de l’impôt.